www.enavantbretagne.org

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Notre Programme KEMPER : Un moment fondateur !

KEMPER : Un moment fondateur !

Imprimer

2 novembre 2013, 30 000 bonnets rouges  place de la résistance à Kemper. Tout un symbole !

 

Ils l'ont fait, l'union des Bretons est en marche, désormais, la légende des bonnets rouge est à construire... L'histoire fera son oeuvre, mais ce n'est qu'un début, demain, nous serons tous des bonnets rouges, parce que nous savons désormais qu'unis, "nous sommes imbattables", selon le propos de Jakez Bernard, président de "produit en Bretagne"...

Des syndicalistes jaloux ont voulu faire le buzz, en organisant une contre-manifestation à Karaez, ils n'ont pas existé (moins de 1000 manifestants !), malgré la venue d'un leader EELV (P. Durand) et les propos insultants du "méchant con" de service (Mélenchon), qui méprise les Bretons et les traite "d'esclaves" et de "nigauds"...

Les nigauds lui ont prouvé qu'ils avaient du coeur et qu'il pouvait tranquillement rester en "jacobinie"... Ravaler sa bouillie...

Les bonnets rouges sont un mouvement populaire (le réveil d'une Nation ?) qui pourrait déboucher sur un choc de simplification ou de convergence entre les collectivités, comme le suggère Romain Pasquier.

22 juillet 1950, le CELIB était créé pour rassembler les Bretons dans un projet commun d'après guerre, le 18 juin 2013, s'est créé le CCIB (comité de convergence des intérêts bretons), à l'origine de la mobilisation des bonnets rouges/Bonnedoù ruz...

60 ans plus tard, la dynamique bretonne est à nouveau enclenchée. Libérons les énergies en Bretagne, dépassons les clivages, exigeons un statut particulier pour la Bretagne et le mise en oeuvre d'un droit à l'expérimentation dans de nombreux domaines...

L'espoir est né le 2 novembre 2013, à Kemper, d'une union des Bretons pour une Bretagne, unie, belle et prospère...

 

RE ZO RE / TROP C'EST TROP

 

 

 

 

 

Commentaires 

 
#2 glr 07-11-2013 23:15
malheureusement , je ne partage pas cet enthousiasme. Les victimes sont les salariés et les sous-traitants. les responsables sont les patrons incompétents notamment pour ce qui est des abattoirs et de l'agro en général. la disparition des aides européennes aux poulets de merde était annoncée depuis longtemps, elle avait été repoussée. Au lieu de se préparer et de réorienter la production vers de la qualité, on a préféré se confronter à des pays dont les coûts salariaux sont moindres, quitte à faire venir des pauvres bougres d'Europe de l'est... les chefs d'entreprises passent leur temps à réclamer moins d'Etat maintenant ils pleurent et cherchent des responsables, des boucs-émissaires... ils utilisent leurs futurs chômeurs pour faire pression et gaspiller nos impôts, polluer nos sols, notre eau et parfois notre air, pour fabriquer du poulet dégueux et des cochons de merde sans parler du reste.
pour une Bretagne unie, belle et prospère débarrassons nous des productions de mauvaise qualité, arrêtons de faire courir les poulets d'un bout à l'autre de la Bretagne, de l'œuf au couvoir, du couvoir à l'usine à poulet, des poulaillers aux abattoirs, des abattoirs aux ateliers de salaison ou de plats préparés.
combien de km un kilo de poulet avant d'arriver dans mon assiette.
belle, prospère la Bretagne, mais intelligente aussi... mais là je doute...
une autre façon de faire de l'économie, une autre façon de produire, une autre façon d'investir, c'est cela dont il faut discuter pas de continuer dans la même voie.
donc je ne partage pas ce mouvement des bonnets rouges, c'est une grosse manipulation! même si je reconnais qu'il y a un ras le bol général.
Citer
 
 
#1 hubert 03-11-2013 15:37
impressionnant, j'y étais ...
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Derniers commentaires

  • Pauvre France ! D'un autre côté les bretons aiment...
  • malheureusement , je ne partage pas cet enthousias...
  • Tout a fait d accord. Toute la France doit se leve...
  • impressionnant, j'y étais ...
  • Société italienne pour la gestion, mais matériel c...

Accueil Notre Programme KEMPER : Un moment fondateur !