www.enavantbretagne.org

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Notre Programme Régionales 2015 : Un nouveau contexte breton !

Régionales 2015 : Un nouveau contexte breton !

Imprimer

 

 

 

En-Avant-Bretagne/En-Awen-Breizh a depuis 2011, une démarche innovante, et propose en tant que "plateforme politique", une réflexion su l'évolution politique en Bretagne.

 

1 - Il est nécessaire d’avoir une lecture politique régionale des débats pour ces élections, dégagée des batailles d’Etats-majors parisiens.

L’avenir de la Bretagne doit avant tout se décider ici, et nous regrettons évidemment que l’institution régionale n’ait pas de pouvoir suffisant à l’heure actuelle. Dans cette grille de lecture centrée sur la Bretagne, nous pensons que les clivages politiques dits « nationaux » ne sont pas automatiquement déclinables chez nous. Ce que nous cherchons donc, ce sont des personnalités en qui nous pouvons avoir confiance et dont le discours sur l’avenir de la Bretagne dépasse les clivages habituels.

2 - Le bilan du PS en Bretagne est négatif, après 10 ans de pouvoir :
- C’est d’abord l’échec de la réunification, et ceci est un point fondamental qu’aucun breton sincère ne peut pardonner.

- C’est aussi la déstructuration du territoire breton entre l’Est et l’Ouest et un déséquilibre grandissant entre ces deux pôles.

- C’est la mise en danger du maillage territorial avec une loi de Métropolisation mal adaptée. Nous sommes, pour notre part, favorables à une préservation de l’équilibre entre les territoires ruraux, les villes moyennes et ces métropoles. Il faut le repenser pour que Rennes, Nantes et Brest aient une vraie chance de devenir des villes à vocation européenne, sans pour autant se couper du reste de la Bretagne.

- C’est encore le maintien des départements, finalement et après bien des atermoiements, alors que cette strate administrative est parfaitement obsolète.

- En 10 ans nous n’avons vu naître aucune politique maritime d’envergure (au contraire la LGV rendra la Bretagne encore plus dépendante de Paris), ni de cabotage, ni de ports francs ou de chantier déconstruction navale.

- Rappelons par ailleurs la situation catastrophique de l’agroalimentaire et l’impossibilité de régler ce problème depuis Paris.

- Évoquons également la stagnation de l’enseignement bilingue breton / français (20 000 élèves avaient été annoncés pour 2010, 5 ans plus tard en 2015, ces filières ne comptent que 15 000 élèves).

- Les liaisons nord/Sud (Lorient-Vannes/Saint Brieuc) et centrale (RN 164) de la Bretagne sont toujours délaissées.

3- En-Avant-Bretagne/En-Awen-Breizh est convaincue de la nécessité de porter un message innovant, de dépasser les clivages archaïques et de rassembler les Bretons de toutes obédiences.

Nous devons choisir un positionnement cohérent et d’avenir, qui permette de donner de l’espoir aux Bretons en libérant les énergies, en favorisant la reprise économique, notamment par le retour de la Loire Atlantique (40 % du PIB breton), et plus de cohésion sociale. La réunification de la Bretagne est un objectif fondamental. Cette réunification favorisera, en premier lieu, la prospérité et l’emploi en Bretagne.

4- L’identité bretonne comme base d’une meilleure cohésion sociale et d’une plus grande solidarité à l’échelle de la région, nous semble porteuse d'une évolution positive.

 

Ajouter un Commentaire


Derniers commentaires

  • Pauvre France ! D'un autre côté les bretons aiment...
  • malheureusement , je ne partage pas cet enthousias...
  • Tout a fait d accord. Toute la France doit se leve...
  • impressionnant, j'y étais ...
  • Société italienne pour la gestion, mais matériel c...

Accueil Notre Programme Régionales 2015 : Un nouveau contexte breton !