www.enavantbretagne.org

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Notre Programme L'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes : Une infrastructure pour une Bretagne réunifiée

L'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes : Une infrastructure pour une Bretagne réunifiée

Imprimer

A l'approche du referendum, En-Avant-Bretagne/En-Awen-Breizh (EAB) prend position en faveur de la construction d'un aéroport intercontinental en Loire Atlantique.

La nécessaire redistribution du trafic aérien et sa démocratisation, le développement et l'attractivité économique de la Bretagne, ainsi qu'une meilleure desserte de notre territoire, exigent des infrastructures de dimension internationale.

Le futur aéroport de Notre-dames-des-landes (NDDL), sera situé à 17 kms au nord de Nantes. La desserte de l'aéroport sera assurée par une route qui reliera la N 167 Rennes-Nantes et la N165 Nantes-Vannes.

La France aéroportuaire, ce n'est que Paris ! Les multiples aéroports de Bretagne sont trop petits et n'assurent, le plus souvent, que des liaisons vers Paris.

La progression de l'aéroport de Nantes-Atlantique depuis 30 ans est très marquée : 900 000 passagers et 20 000 vols commerciaux en 1986, 4,4 millions de passagers et 48 000 vols en 2015. Sa situation au sein même de l'agglomération nantaise est controversée (nuisances, sécurité...).

L'avenir aéroportuaire de la Bretagne devrait privilégier deux pôles majeurs : Brest-Guipavas et Notre-dames-des-landes.

Notre-dames-des-landes, situé en Bretagne est un élément objectif de l'affirmation d'une Bretagne entière (réunifiée). La Bretagne, c'est un label international au même titre que le Texas, la Californie, la Bavière ou l'Ecosse.

8 millions d'habitants seront à moins de 3 heures de l'aéroport, dont les 4,5 millions de Bretons.

La Bretagne est située sur la route maritime la plus fréquentée du monde et au coeur des réseaux de télécommunication. l'Arc Atlantique du Portugal à l'Irlande lui offre un marché de 100 millions d'habitants. NDDL complétera la centralité de la Bzh dans le monde de demain.

Que la Bretagne ne reste pas "péninsule spectatrice de l'océan" comme le disait Pline l'ancien, mais qu'elle devienne actrice !

 

Ajouter un Commentaire


Derniers commentaires

  • Pauvre France ! D'un autre côté les bretons aiment...
  • malheureusement , je ne partage pas cet enthousias...
  • Tout a fait d accord. Toute la France doit se leve...
  • impressionnant, j'y étais ...
  • Société italienne pour la gestion, mais matériel c...

Accueil Notre Programme L'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes : Une infrastructure pour une Bretagne réunifiée